Pourquoi l'Hygroréglable ?

Première cause de sinistre dans le bâtiment, l’excès d’humidité est souvent la conséquence d’un manque de ventilation ou d’une ventilation mal maîtrisée dans le logement. Le taux d’humidité est par ailleurs reconnu pour être un indicateur fiable de l’état de pollution du logement et un révélateur des besoins de ventiler.
C’est pour ces raisons que nous avons choisi de doter nos produits de capteur hygroréglable afin de moduler les débits de ventilation en fonction du taux d’humidité.

La ventilation hygroréglable permet ainsi de garantir en permanence dans le logement, le confort thermique et une meilleure qualité de l’air : 2 facteurs contribuant à l’hygiène et à la bonne santé des occupants.

Efficacité prouvée, la ventilation hygroréglable est désormais considérée comme système de référence.
En effet, au-delà de l’amélioration de la qualité de l’air, la ventilation hygroréglable est un système de ventilation “intelligent” qui permet de répondre à l’un des objectifs du grenelle de l’environnement : favoriser les économies d’énergies.

Mode de fonctionnement

Mécanisme breveté, la technologie hygroréglable exploite un phénomène physique connu : la propriété qu’ont certains tissus à s’allonger lorsque l’humidité augmente dans l’air et à se raccourcir lorsque l’air s’assèche.

Doté d’un système de capteur en tissus polyamide, les entrées d’air et grilles d’extraction hygroréglables ACTHYS modulent automatiquement le renouvellement d’air en fonction de l’humidité. En effet, à la fois détecteur et moteur des produits hygroréglables, ces rubans de polyamide déterminent la section de passage d’air en actionnant l’ouverture et la fermeture des volets si nécessaire.

Ainsi, plus l’humidité au sein du logement est importante, plus les volets des grilles et des entrées d’air sont ouverts.

Avantages

Maîtrise des moteurs naturels

Les produits hygroréglables permettent de domestiquer le vent et le tirage thermique. Ils évitent à la ventilation de s’emballer lorsque ceux-ci sont trop importants en réduisant leur ouverture.

En effet, lorsque ces moteurs sont forts (un fort écart de température entre l’intérieur et l’extérieur), les pièces momentanément sur-ventilées s’assèchent plus vite.

La chute du taux d’humidité entraîne automatiquement et instantanément la fermeture partielle des volets des entrées et sorties d’air.

Le phénomène inverse se produit lorsque les moteurs naturels (vent et tirage thermique) s’affaiblissent. Les entrées et sorties d’air s’ouvrent en grand pour opposer le moins de résistance possible aux moteurs naturels.

Ce procédé permet en hiver de limiter l’entrée d’air froid, réduisant ainsi les consommations d’énergie dues au chauffage.

Adaptation aux besoins

Le procédé hygroréglable permet ainsi au système de ventilation de s’ajuster en fonction de l’occupation du logement, des besoins et de l’activité.

Il permet l’évacuation de l’air vicié dans les pièces occupées et limite les déperditions thermiques dans les pièces inoccupées.

Cette spécificité permet ainsi aux occupants de réaliser des économies sur la facture “chauffage” tout en optimisant le renouvellement de l’air dans leur logement.

Process de fabrication

Salle climatisée de réglage des capteurs hygroréglables
Tunnel de travail hygrorégulé
Unité de fabrication des entrées d’air

Pérennité des systèmes

Pérennité des systèmes

La fiabilité des capteurs hygroréglables nous permet de vous garantir à vie le bon fonctionnement des produits ACTHYS. En effet, les retours d’expériences nous l’ont démontrés : le simple dépoussiérage des produits permet d’assurer à 100 % l’efficacité de la technologie hygroréglable.

Finalement, le procédé hygroréglable permet de concilier confort et quagarantylité de l’air du logement tout en favorisant les économies d’énergie.